29/05/2015 Benjamin

Voyage et travail

Pouvoir allier voyage et travail, ça semble être la solution idéale. Mais ce n’est pas si simple et ça nécessite un peu d’organisation !

Vous êtes freelance, vous n’avez besoin que d’un ordinateur et votre métier ne vous impose pas de travailler à heures fixes cinq jours par semaine ? Il est tout à fait possible de travailler sur la route. De nombreuses solutions existent et certaines ne vous couteront rien ! Voici quelques conseils pour allier voyage et travail.
01_travail_voyage_bis

Ce dont vous aurez besoin :

    • Une connexion wifi stable
    • Votre ordinateur
    • Un disque dur externe
    • Un lieu calme et dans lequel vous pourrez passer la journée sans être déconcentré à tout bout de champ

Où travailler ?

Vous êtes dans une grande ville ? Vous n’aurez que l’embarras du choix.

    • Les bibliothèques. Dans les grandes villes et les capitales, certaines bibliothèques et médiathèques mettent à disposition des bureaux et une connexion WIFI. Vous pourrez y passer la journée en toute quiétude et sans dépenser un euro !
    • Les espaces de coworking. Dans la plupart des villes existent des espaces de travail appelés coworking. Certains sont associatifs, d’autres appartiennent à des entreprises. Vous aurez la possibilité de louer un bureau à l’heure, à la journée, voire à la semaine ou au mois. Les tarifs et les services proposés varient bien sûr, certains allant jusqu’à offrir boissons et nourriture à volonté. Les coworking associatifs sont souvent basés sur l’entraide et la mise en relation. Vous pourriez même y rencontrer de potentiels partenaires ! Sur le site Coworking Wiki, vous pourrez retrouver les espaces de coworking les plus proches de vous et pleins d’autres infos sur le coworking.
    • Les « Internet cafés » ou Cyber cafés. Là le calme ne règne pas toujours, mais on peut demander au propriétaire un tarif avantageux pour y passer la journée, voire plusieurs jours.

 

Les opportunités sont partout ! Un couchsurfeur m’a même emmené à son université, où j’ai pu terminer un projet en toute tranquillité. Un autre nous accueillait dans son « home office », j’ai pu y travailler avec lui !

Vous êtes dans un petite ville ou en pleine cambrousse ?

Il vous faudra partir, smartphone en main, à la recherche d’un café, bar ou restaurant possédant un réseau WIFI ! En le demandant gentiment, le propriétaire vous fournira à coup sûr le code pour accéder au réseau.

Les cafés étant souvent bruyants et mouvementés, mieux vaudra s’installer à l’intérieur, dans un recoin tranquille. Ne mobilisez pas une table de 6 pour vous tout seul et commandez un verre de temps en temps, c’est le minimum pour ne pas se faire jeter ! L’idéal est de demander directement l’autorisation de rester travailler.

Reste enfin la solution de l’hôtel, voire du camping ! Si vous l’avez choisi avec WIFI, vous pouvez bien sûr y passer la journée, mais cette solution ne m’enchante pas. Il est toujours préférable de sortir de « chez soi » !

04_travail01

Vous avez juste besoin d’envoyer un mail ? Vous pouvez vous glisser dans le hall d’un hôtel de luxe, portable en main. Ces hôtels ont assez souvent un réseau WIFI ouvert, mais il faudra faire vite si vous ne voulez pas être forcé à commander un verre hors de prix !

Organisation :

    • Si possible prévenez vos collaborateurs que vous êtes en déplacement, ils seront plus compréhensifs si vous ne répondez pas à leur mails dans les 30 secondes…
    • Adaptez tant que possible vos horaires aux horaires de bureau de vos clients/collègues en tenant compte du décalage horaire.
    • Pas facile de se résoudre à rester la journée devant un ordinateur quand on peut la passer sur une crique, les doigts de pieds en éventail. Il faudra donc plus que jamais être organisé et discipliné !
    • Lorsque le lieu est bruyant, je me colle des écouteurs dans les oreilles avec de la musique. Ca permet de rester isolé du bruit et dissuadera vos voisins de venir vous parler toutes les cinq minutes. Il y a un temps pour les rencontres et un temps pour le travail.

 

Gestion des fichiers :

En voyage, votre matériel et vos fichiers sont vulnérables, il faut donc à tout prix faire des sauvegardes de vos fichiers de travail. Pour ne rien perdre, l’idéal est de faire une double copie.

    • Première copie sur un disque dur externe que vous garderez dans un emplacement séparé de votre ordinateur portable (dans une poche un peu cachée de votre sac à dos par exemple). Je recommande la série « Rugged mini » de Lacie, ces disques dur étant résistants à la pluie, aux chocs et à la pression.
    • Deuxième copie sur un cloud. Ca vous permettra de récupérer vos fichiers vitaux en cas d’incendie, de tremblement de terre ou si la foudre tombe sur votre précieux ordinateur. Les offres de cloud gratuits foisonnent avec des capacités variables : Google Drive (15Go), Mega (50Go)… Si vous utilisez la suite Adobe Creative Cloud, un espace de 20Go vous est offert avec l’abonnement (parce que vous payez l’abonnement bien sûr…)

 

En s’adaptant, il est donc tout à fait possible de travailler en voyageant. Découverte, plaisir et travail, que demander de plus ?

Tagged: , , ,

Contact

Votre nom

Votre email

Sujet

Votre message

  

Veuillez recopier le texte inclus dans l'image ci-dessous
captcha

S'inscrire à notre newsletter et suivre notre parcours

JE M'ABONNE !