29/05/2015 Benjamin

La Cappadoce à pied et à cheval

A partir d’Ankara, nous avons rejoint la Cappadoce en bus.

La Cappadoce est une région montagneuse et désertique au centre de la Turquie, réputée pour ses maisons troglodytes (pigeon houses).

03_cappadoce_paysage00

En bus nous avons passé le village de Goreme, le plus connu de la région, c’est un peu Disneyland, totalement dédié aux touristes, tous armés de leurs manches à selfie. Nous avons donc décidé de nous arrêter plus loin, à Avanos, un peu plus au nord, très joli petit village, beaucoup moins touristique.

Notre séjour en Cappadoce commence autour d’un thé avec un marchand de tapis et ses collègues, croisés dans la rue.

Au matin, nous prenons la route avec nos sacs à dos pour une rando dans les montagnes, au milieu des maisons troglodytes et de superbes paysages. Un peu après Goreme nous sortons des chemins de montagne pour faire du stop jusqu’à Ortahisar.

 

 

 

Après ce premier trajet en stop, nous voilà bien décidés à planter la tente pour notre premier camping sauvage !

Nous mangeons donc un bout et partons à la recherche du petit coin idéal. Nous redescendons le village pour rejoindre un petit cours d’eau indiqué plus bas (que l’on a jamais trouvé).

Le temps d’arriver sur le chemin il fait clairement nuit. Armés de nos lampes torches nous continuons à chercher, le chemin fait un peu plus squat et décharge que charmante ballade. Nous trouvons un endroit bien à plat au bord du chemin, plantons la tente, et commençons à faire du feu. Tout à coup des cris de bestiaux ! Lampes torches braquées sur l’endroit d’où vient le bruit, on aperçoit cinq ou six paires d’yeux que nous identifions rapidement comme des chiens sauvages… Benjamin attrape un couteau (essentiellement pour se donner un peu de courage). On essaye de faire du bruit, les bébêtes ne bougent pas, ni dans un sens, ni dans l’autre.

Prenant notre courage à deux mains (hum) nous attrapons nos sacs à dos, abandonnons la tente la où elle est et nous retournons au village…

En arrivant au village nous rencontrons Hasan qui promène son chien, il nous accompagne dans le centre et nous invite à boire un çay, notre histoire le fait bien rire. Mais l’hospitalité turque est loin d’être une légende, il nous propose de planter notre tente dans son jardin. Il nous accompagne récupérer la tente et nous emmène jusqu’à son « jardin ». C’est en fait un terrain sur la colline qui surplombe la ville, la vue est superbe. Nous observons avec lui les lumières de la ville en buvant un petit vin rouge du village d’à côté.

 

 

Si la vue de nuit était belle quelle surprise en sortant de la tente le matin, plantés en hauteur avec une vue panoramique sur toute la vallée !

03_cappadoce_tente02

 

 

 

Nous rejoignons Hasan pour le petit déjeuner, une çorba (soupe de lentilles épicée) et c’est parti ! Hasan a deux chevaux des montagnes bien robustes, avec lesquels il emmène les touristes pour des balades dans la région. Sahin, un superbe cheval noir et Yirticl, un jeune cheval un peu nerveux nous promènent toute la journée en carriole à travers les vallées.

 

 

En fin de journée nous montons à cru pour visiter une chapelle troglodyte dans la vallée des pigeons.

 

Pour clore cette journée en beauté, le soir Hasan organise un barbecue avec des amis à lui, qui a dit que les turcs ne buvaient pas ?!

C’est un peu fatigués et la tête pleine de beaux paysages que nous quittons la Cappadoce le lendemain matin en stop.

Merci à Hasan, Sahin et Yirticl pour ces beaux moments.

Pour ceux que les ballades en carriole intéressent, Hassan nous à régalé pour un tarif très raisonnable et fût un hôte merveilleux ! N’hésitez-pas à l’appeler de notre part : 0090 531 709 0243

P.C.

Contact

Votre nom

Votre email

Sujet

Votre message

  

Veuillez recopier le texte inclus dans l'image ci-dessous
captcha

S'inscrire à notre newsletter et suivre notre parcours

JE M'ABONNE !